Dragon Quest Heroes II : mon avis

Dragon Quest Heroes II connaît le même succès que son prédécesseur. Square Enix reste fidèle à son concept déjà tant connu par les amateurs. Cette licence spin-off est donc partie pour durer avec au menu la même recette en mieux avec un hack’n’slash 3D parsemé des meilleurs éléments J-RPG qu’on connaissait déjà à tous les titres du développeur. Mais encore. et surtout je voulais essayer celui-ci.

Dragon Quest Heroes II : l’histoire

Au commencement, Nautys et Dunis vivaient en paix quand soudain ils se déclarent la guerre sans aucune raison apparente. C’est le début de l’histoire de Dragon Quest Heroes II. L’affrontement concerne particulièrement les deux personnages principaux du jeu qui sont Lazare et Thérésa. Tous deux sont originaires de Dunis et sont entièrement neutres dans cette guerre. Très rapidement, les deux royaumes se dressent contre un seul ennemi…

Dragon Quest Heroes II : le jeu

Dragon Quest Heroes II présente le même système de combat qu’on retrouve dans Muso. Les ennemis adoptent le mode de déplacement par horde, offrant ainsi au joueur la possibilité de réaliser des attaques monumentales et toujours aussi efficaces qu’artistiques. Pour réaliser des combos, le joueur a droit à deux boutons légèrement plus compliqués à maîtriser car il faut vraiment attendre le bon moment pour lâcher le bon coup. Ici comme dans la plupart des jeux du même genre, il s’agit de retarder ses ennemis. Mais lorsque la lisibilité se dresse comme un obstacle, le joueur peut toujours avoir du mal à esquiver les coups. Petit bémol sur le nombre d’effets et d’ennemis à gérer qui sont parfois un peu exagérés. Sans parler des monstres qui viennent s’ajouter à l’écran pour permettre au joueur de remporter le gros butin. Par contre, il faut toutefois reconnaître que pouvoir prendre l’apparence d’un monstre pour éliminer ses adversaires est vraiment fun. Surtout quand avec le mode Haute Tension, il devient même possible de remplir son jauge et d’augmenter ses performances de sorte de devenir vraiment invincible. Bref, autant de possibilités pratiques qui s’agrémentent même de la possibilité d’intervertir les personnages au cours des combats.

dragon-quest-heros

Dragon Quest Heroes II : les personnages

En parlant de personnages, les fans de la première version du jeu adoreront retrouver quelques têtes familières de la série. Entre autres, Torneko et ses attaques chargées, ou encore Maribel et sa puissante magie. Bien évidemment, il y toujours cette possibilité de modifier les spécialités des personnages, leur équipement ainsi que leurs performances malgré leur niveau. Bien évidemment, il faudra penser à remplir un certain nombre de points avant d’accéder à de telles options.

Dragon Quest II : le mode multijoueur

Autre point remarquable du jeu, sa dimension multijoueur parfaite. Ici, il est possible de réaliser les missions du scénario à deux voire plus et en local. Bien évidemment, ce n’est pas sans se heurter à quelques difficultés avant d’arriver à affronter les monstres et remporter des gains. Les plus ardus pourront bien s’amuser à ouvrir de nouveaux dédales et parcourir d’autres cartes avant d’en arriver à bout en 20 voire 25 heures de jeu.

Comments are closed.